Pouet
Nouvelles de la grande région de Québec
PUBLIER - DIFFUSER - PROPAGER LA NOUVELLE
[ Ndq - Québec ]
 
  • Pages Web  
  • Créez votre compte et Publiez
  • Connexion : Salle de rédaction
  • De la traversée du désert à un beau trip

    Étienne Drapeau (Don Carlos) et Jonathan Roy (Raphaël) m'ont donné rendez-vous au restaurant L'Atelier sur Grande Allée pour jaser de la comédie musicale Don Juan qui sera à l'affiche au Grand Théâtre de Québec du 9 au 18 août. Lorsque les deux compères arrivent au restaurant, ils sont affamés et de très bonnes humeurs. Après avoir commandé, ce qui a pris un peu de temps parce qu'Étienne Drapeau en a profité pour faire connaissance avec notre serveuse et que Jonathan Roy a gentiment chambré son chum, on peut commencer l'entrevue. Rencontre avec deux gars de Québec sympathiques et charmeurs qui ont bien hâte de jouer devant leur famille et leurs amis.

    Les deux chanteurs sont heureux de pouvoir jouer Don Juan chez eux à Québec, surtout que maintenant ils ont de l'expérience et ils connaissent bien leur personnage. Le Grand Théâtre de Québec représente un endroit spécial pour Jonathan et Étienne.

    «C'est un privilège de se produire au Grand Théâtre devant la famille et les amis, il y a beaucoup de gens qui sont passés par là. Ça va être vraiment spécial et trippant à la fois», se réjouit Jonathan Roy.

    «Le Grand Théâtre, c'est mythique pour moi. Mon père, dès mon plus jeune âge m'amenait là pour voir les Grands Explorateurs. Il y a une senteur, une âme, quelque chose qui me parle. Ça m'évoque beaucoup de souvenirs», confie Étienne Drapeau.

    Dans la comédie musicale Don Juan écrite par Félix Gray et mise en scène par Gilles Maheu, Jonathan Roy interprète Raphaël, le jeune soldat romantique dont Don Juan vole la femme qu'il aime. Selon Jonathan, Raphaël est un gars avec énormément de fierté, qui est très intense : «Il lui arrive un grand malheur dans sa vie, il perd la femme de ses rêves. Il pensait revenir de la guerre et rester avec elle. Finalement, elle est partie avec Don Juan. Il ne comprend pas parce qu'il ne ferait pas ça à quelqu'un. Il est troublé et il veut tuer Don Juan. Il veut ravoir sa femme et il va se battre pour elle.»

    Le personnage d'Étienne Drapeau est le meilleur ami de Don Juan et sa conscience : «Don Carlos est l'ami et la conscience de Don Juan. C'est le gars qui le ramène à la raison. Il déteste Don Juan pour ce qu'il fait, mais il l'aime comme un frère et il est toujours là pour le protéger et pour réparer les pots cassés à chaque fois qu'il brise le coeur d'une femme.»

    Les deux compères se reconnaissent dans leur personnage. «Je suis un gars intense et très passionné dans la vie», affirme Jonathan Roy. «Je suis un grand romantique. J'écris beaucoup de chansons d'amour, j'aime chanter l'amour, j'aime chanter les femmes et là je me retrouve à chanter celui qui dit à Don Juan, c'est beau l'amour, c'est beau les femmes, pourquoi tu fais le mal», explique Étienne Drapeau.

    Le dur apprentissage

    Jonathan comme Étienne se sentent très à l'aise et ils ont hâte de monter sur scène pour jouer à nouveau devant un public. «On a répété la semaine dernière et ça glissait, on ne sait pas fait chialer après. Tout le monde était de bonne humeur et heureux de se retrouver», déclare l'interprète de Don Carlos. «On arrive préparé et avec de l'expérience alors c'est plus facile. On a une mémoire corporelle, le corps se rappelle des déplacements. J'étais surpris quand on a recommencé», ajoute-t-il.

    Si aujourd'hui ils peuvent se laisser aller, s'amuser et vivre pleinement leur rôle, ça n'a pas toujours été le cas. Jonathan Roy et Étienne Drapeau n'avaient jamais joué dans une comédie musicale. Et ils ont travaillé dur les deux amis sous les ordres de Félix Gray et Gilles Maheu. Ils ont dû apprendre à jouer, à se servir de leur corps, à se déplacer en chantant et à interagir avec les autres chanteurs, les danseurs et les acrobates.

    «Je me suis beaucoup amélioré vocalement ainsi que pour transmettre des émotions et que les gens le voient. C'est une vraie école, tu apprends tous les jours, tout le temps», souligne Jonathan Roy. Le jeune chanteur se remémore ses débuts avec la troupe. À sa première répétition, tout s'est bien passé ainsi que le lendemain, mais le troisième jour rien n'allait plus.

    «Chaque toune a été un désastre. Je vais tout le temps m'en souvenir parce que Gilles et Félix m'ont dit que rien ne fonctionnait, que j'étais trop nerveux. Je ne savais pas où aller sur scène, il y avait trop de choses en même temps. Je suis un homme et je peux te dire que j'ai pleuré à un moment donné tellement ils me sont rentrés dedans», se souvient Jonathan Roy.

    Étienne Drapeau abonde dans le même sens : «On a tous pleuré ou presque à un moment donné. Je n'avais jamais appris à m'extérioriser, à vivre mes émotions. Au début c'était comme la traversée du désert. En écrivant mes chansons, je me disais ce sont mes histoires, j'ai pas besoin de chercher au fond de moi ce que je ressens. Mais non, Félix Gray et Gilles Maheu m'ont appris à aller chercher le meilleur à l'intérieur de moi-même.»

    Aujourd'hui les deux chanteurs remercient Félix Gray et Gilles Maheu d'avoir été sévères avec eux et de leur avoir appris comment chanter et jouer la comédie. 

    «J'ai travaillé dur et j'ai réussi. Quand je dois avoir de la peine par exemple, je pense à mon oncle qui est décédé. C'est tellement le fun cette aventure. Je me lève le matin et je brille. Je me sens comme une femme qui vient de tomber en amour, c'est un trip incroyable. Je ne peux pas demander mieux dans ma vie», s'exalte Jonathan Roy.

    «Maintenant je me dis que j'aurais payé pour avoir des cours privés avec Gilles et Félix. Et là en plus on est payé pour se faire coacher et de jouer chez nous c'est vraiment un privilège», souligne Étienne Drapeau.

    La crédibilité au bout de la route

    Les deux interprètes estiment qu'ils ont une chance incroyable de se retrouver dans une aussi grande production. Jonathan Roy qui n'a que 24 ans et qui en est seulement au début de carrière pense qu'il a gagné en crédibilité surtout en chantant en français. Selon lui une carrière ne se fait pas du jour au lendemain, ça se fait avec les années.

    «Je veux montrer aux gens que je suis plus qu'un joueur de hockey, la musique et la comédie font parties de moi et je suis bon dans ce que je fais. Je suis plus à l'aise avec l'anglais, mais j'adore chanter en français. C'est ma langue maternelle et je suis fier d'être québécois», affirme Jonathan Roy.

    «Don Juan est un bonus dans ma vie et ma carrière. Je ne m'attendais pas à ça. J'ai pris mon rôle au sérieux et j'ai travaillé fort. Lorsque je vais me retrouver sur scène avec ma propre musique, je vais penser à tout ce que j'ai appris», déclare Étienne Drapeau.

    Jonathan Roy aime chanter, mais il aime jouer aussi. Il espère devenir comme Justin Timberlake et faire sa place au cinéma tout en continuant à chanter. Il a signé avec Warner Music, une grosse compagnie de disque où l'on retrouve des artistes comme Simple Plan et Bruno Mars.

    Quant à Étienne Drapeau, il dit avoir le meilleur siège du théâtre avec son personnage qui est présent pratiquement tout au long du spectacle.

    Quoi : Don Juan

    Où : Grand Théatre de Québec

    Quand : Les 10, 11, 17 et 18 août  à 14 h; Les 9, 10, 14, 15, 16 et 17 août à 20 h

          

         Carte de visite

    Céline Fabries

    Auteur

    QC - Québec et la région (Capitale-Nationale)

    Québec - Montcalm

     
     


    Page Web de Céline Fabries

    Copiez l'adresse en utilisant votre souris, cliquez et recopiez dans Google map.

    Commentaires éventuels - fil Rss :


    (Les commentaires ne sont pas (ou plus) souhaités pour cet article)
    © 
  •  Céline Fabries  FCW Media
  • Soyez visibles   
    Devenez partenaire de votre journal, publiez!
    Info, cliquez -›  
    Message à nos partenaires
    Aucun article populaire n'a été trouvé.
    Aucun journaliste populaire n'a été trouvé.
    Lettre d'information  
    Des concours seront bientôt organisés dans notre journal, c'est à surveiller!

    Abonnez-vous à la Lettre d'information de l'éditeur/éditrice de votre quartier (ou de La rédaction, s'il n'y en a pas encore)

    Passez par là : Pages Web de nos Auteurs / Journalistes

    La rédaction
    Inscription
    Moi journaliste?  
    Pourquoi pas (cliquez)

    Vous publiez vous-même grâce à une interface facile, et vous disposez de nombreuses ressources.

    Vous préparez votre Article et prenez vos photos

    Vous collez votre texte et le fignolez

    Vous insérez vos photos et les placez

    Vous cliquez sur le nom de votre quartier

    Et voilà! Après deux ou trois articles vous serez un(e) expert(e).

    Ensuite vous connaîtrez le bonheur incommensurable d'être lu(e)!

    Créez votre compte ici

    c'est facile
  • (Nos Partenaires de la Région)
  • Publiez votre Carnet communautaire
  • Mettez votre commerce en ligne et vendez plus!

    —›

    Kaléidoscope, le verre dans toute sa splendeur

    —›

    La maison des jeunes, un lieu d'amusement et d'apprentissage d'un code de vie

    —›

    La firme BouchardBoucher lauréate du concours d'idées en désign urbain pour le futur pôle muséal du quartier Montcalm

    —›

    Rencontre avec l'auteur de bande dessinée Mathieu Sapin au Musée des beaux-arts

    —›

    De la traversée du désert à un beau trip

    —›

    Les arts en Nouvelle-France

    —›

    Frédéric Poitras, un politicien nouveau genre

    —›

    Acheter et vendre avec un courtier immobilier

    —›

    Une explosion de saveurs en bouche à l'Atelier

    —›

    «Il ne faut pas banaliser la consommation de la viande» : Florent Lautier

    —›

    Les 100 ans du quartier Montcalm à travers la promenade des écrivains

    —›

    Anne Guérette, une femme de conviction

    —›

    Franck Fabre, le boulanger passionné de F1

    —›
    Untitled Document
    (X) | Créez votre compte (pour publier vos Nouvelles du quartier, Communiqués de presse, Carnet communautaire, etc.) - Cliquez sur : PUBLIEZ VOS NOUVELLES
    Inscription
    (X) | Veuillez garder votre curseur dans cet espace OU | Formulaire seul -› (cliquez)
    Chers lecteurs, participez aux Tirages-cadeaux, etc. :  Gens d'affaires, professionnels, élus, etc. :
    Céline Fabries FCW Media
         Veuillez entrer vos renseignements personnels
        * Courriel:
        * Salutations:

        * Prénom:
        * Nom:
         Tél:
       
         Vous représentez une organisation?
         Votre titre:
         Organisation:  
         (Si votre organisation a un but commercial, cochez)
         Site Web:
         Ndq_Editeur:
         Ndq_Id:
         Ndq_Role:
         Ndq_Url:
         Ndq_Ucompagnie:
     
     
     


    Cliquez pour voir notre offre de Partenariat

     Veuillez cocher pour en discuter avec un responsable du journal et soumettre le formulaire de gauche.

    Une fois votre présence établie dans le journal, nous présenterons vos offres dans les pages du journal et les enverrons à nos lecteurs.

    Valable pour toutes les offres dans la région   Contact : 418.800.7375 - Info : info@fcwmedia.com  
    Vous recevrez les offres de nos partenaires "Coupons-rabais" et participerez aux Tirages Cadeaux (vous pourrez vous désincrire en tout temps).
    Untitled Document

    (X) | C'est ici que nous annoncerons nos bonnes nouvelles, spéciaux, etc. :  (Liens à venir)

    Pour l'instant, vous seriez aimable de participer à notre Sondage lectorat - cliquez.
    (Nous voulons savoir (en toute anonymité) quel est le profil de nos lecteurs)

    Nos Partenaires "Régionaux"
    • Cliquez sur le logo pour visiter : www.VotreSiteWeb.com  Votre slogan ici


    Nos Partenaires "Provinciaux"
    • Cliquez sur le logo pour visiter : www.VotreSiteWeb.com  Votre slogan ici
    • www.NouvellesDuQuartier.com Votre journal citoyen


    Untitled Document

    www.FCWmedia.com NouvellesDuQuartier.com - [Accueil]

    Communautés d'intérêt

    (Nos journaux sont en développement - ceux marqués d'une astérisque ont déjà publié. Nous pouvons ouvrir des journaux partout.)


    Renseignements

    Voir notre plan de visibilité :

    Nous créons des plates-formes media sectorielles clé en main et hébergées - sous contrat de partenariat.

    Nous contacter : info@fcwmedia.com

    Journaux citoyens mis à votre disposition pour que vous publiiez vous-même des nouvelles d'intérêt pour votre communauté (géographique ou d'intérêt).

    Vous pouvez publier :

    • Des nouvelles
    • Des articles d'opinion
    • Des carricatures
    • Des annonces communautaires
    • Des invitations culturelles
    • etc.

    En ouvrant un compte, vous disposez :

    • De votre propre page Web
    • De tous les outils dont vous avez besoin pour préparer et diffuser vos publications